A propos de réchauffement

en-1977-les-helicopteres-avaient-permis-d-evacuer-des-habitants-coinces-dans-leurs-habitationsEn 2033, un homme coincé sur le toit de sa maison sujette à une inondation, suite du réchauffement priait :
« Mon Dieu sauve-moi… ».
Soudain un hélicoptère de la police arriva :
– « montez ! ».
– « Non, Dieu me sauvera ! ». Et il reprit sa supplique : »Sauves-moi, sauves-moi …Jésus Marie Joseph! » tandis que l’eau montait. C’est alors que les pompiers arrivèrent en bâteau
« Sautez à bord »
… »Non non Dieu me sauvera ».
Il recommença : « Trinité Sainte adorablement parfaite et incréé, je t’en conjure, sauve ma misérable vie », tandis que l’eau lui arrivait au menton.
Finit alors par arriver un nouvel hélicoptère, du SAMU qui lui déroula une échelle :
« Montez pauvre fou! » …
« Non non Dieu me sauvera ! »…

Glouglou, il se noya, et arrivant alors au paradis s’adressa au Seigneur en ces termes : « Pourquoi ne m’as tu pas sauvé ! ».
Dieu lui répondit alors « Triple inconscient…je t’avais envoyé la police, les pompiers, le SAMU… »

Les prières ne suffiront pas davantage à sauver ce qui peut l’être de la planète.

***

Je remets le lien mentionné l’autre jour car il contient des données précises, et intéressantes si quelqu’un a envie que la société commence a se réveiller.

Faire un petit extra de prières pour pour sauver le climat, c’est bien.

Saisir les mains qui se tendent pour ne pas en rester a la prière, c’est mieux, sinon « des prières, des prières, des prières, toujours des prières… », pourrait chanter une nouvelle Dalida.

Peu importe qu’il soit rédigé par un bouddhiste vietnamien, le problème de la nature et du respect des animaux est la raison pour laquelle vous avez été confiné.

Quelques chiffres sur l’impact du végétarisme :

Extrait : « Changement climatique : le secteur de l’élevage a des impacts majeurs sur l’atmosphère et le climat. Il est responsable de 18 pour cent des émissions de gaz à effet de serre, mesurées en équivalent dioxyde de carbone, ce qui est une part plus importante que pour le transport. Cela signifie que l’élevage des animaux pour la production de nourriture génère plus de gaz à effet de serre que toutes les voitures et les camions dans le monde »

Jésus disait en son temps « Secouez la poussière de vos pieds » quand on n’ecoutait pas ses messagers qui débarquaient de nulle part sous le regard des habitants medusés, leur demandant l’adhésion éclair à leur message.

Sévère ? Non.
Une petite voix en nous sait très bien où est la vérité.

blog_yummypets_cochons_16_03_2014-600x500-1

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s